VERTIGE


VERTIGE est la deuxième création des Irréductibles*, groupe de travail fondé en 2019 par Sandrine Nogueira et le TFB/ Théâtre en Français à Berlin.

 


LE PROJET

VERTIGE se construit sous la forme d’une recherche exploratoire entre performance vidéo-théâtre et performance politique.

En questionnant les pouvoirs, les relations entre dominants et dominés, VERTIGE met en scène des corps en lutte où le sacrifice, la morale et les vulnérabilités d’êtres en soumission et en révolte se cherchent, s'affrontent et tentent de se libérer de leur carcan.

 

Initialement chorégraphié comme une mise en scène immersive et sonore les représentations de VERTIGE ont été annulé quelques jours avant la première, à cause des restrictions sanitaires de novembre 2020.

De manière à continuer à faire vivre ce projet, notre unique moyen d’incarnation possible est devenu l’écran. Nous avons alors envisagé de nouveaux modes d’expression et questionné les modes de représentation en mêlant les outils des arts de la scène, du cinema/vidéo et de la création sonore. 

 

Notre rapport au langage modifié, nos espaces sociaux restreints nous avons imaginé notre projet par l’oeil de la caméra qui se substitue au regard du spectateur, tout en apportant une proximité particulière avec les acteur.ice.s. Grâce à cette proximité possible avec la caméra nous dévoilons ce que le spectateur.ice de théâtre ne peut pas toujours atteindre: la capture de corps en tension et d’expressions intimes dans un environnement vivant, parfois difficile à figurer.

 

L'ÉQUIPE

Adaptation et direction artistique Sandrine Nogueira 

Image, caméra, montage Joris Dragoman

Création sonore  KHMGNFF (Barbara Khamouguinoff)

Arrangement sonore  Mathieu Mardouhahev

Irréductibles  Catherine Bauder, Vincent Bouchard, Eliane van Cachou, Cloé de Coquereaumont, Anne-Sophie Debrabant, Marie Hoffmann, Judith Lavagna, Oriane Mack-Mallick, Axel Polybe, Chloe Risbourque, Frieder Wormser.

LE PROPOS

VERTIGE se constitue d’un corpus de textes autour de la place du pouvoir et des possibles renversements entre dominant.e.s et dominé.e.s : la soumission à soi-même, à la famille ou comme ordre social, la domination comme violence physique, sexuelle ou morale.

 

Entre la folie destructrice de Macbeth (Shakespeare), le sacrifice d'être libre dans la mort d'Antigone (Anouilh) ou la solitude dévastatrice de Petra von Kant (Fassbinder), nous avons opté pour un répertoire qui donne à voir une réalité retranscrite par la puissance masculine, une puissance souvent maîtrisée et contrôlée par leurs instigateurs mêmes. Nous nous sommes inspirés de mythes qui perdurent encore aujourd’hui, infiltrant toujours les codes de notre société et nous montrant à quel point il est difficile de s’en affranchir tellement ils ont été assimilés.

 

Face à ces démonstrations d’autorité, d’asservissement et d’aliénation, nous avons choisi d’introduire des œuvres contemporaines féministes et progressistes : des morceaux choisis de Monique Wittig, Paul B. Preciado ou de témoignages intimes de femmes et d’hommes viennent rompre ces injonctions, ouvrant ainsi la brèche de la rébellion et de l’émancipation révolutionnaire.

La création musicale, composée par KHMGNFF spécialement pour le projet, sera jouée pendant les projections publiques de VERTIGE, permettant de maintenir une relation organique avec le public.

 

PHOTOS


APPEL  AU  FINANCEMENT  PARTICIPATIF

Après 9 mois de tournage à Berlin, nous avons terminé cette première partie du travail.

Nous finalisons notre création et sommes actuellement en post-production : montage, étalonnage, arrangement et création sonore, diffusion.

Nous avons besoin de votre soutien pour  terminer ce projet et le distribuer au plus grand nombre !

Pour nous soutenir et découvrir le TRAILER  cliquez plus bas,

et si vous aimez merci de partager.

VERTIGE