Au monde

de JOEL POMMERAT

 

Avec les participants de deuxième année du cours "Méthode de l'acteur" .

A partir du texte Au monde de Joel Pommerat.

 

 

Theaterforum Kreuzberg, Berlin08 & 09 Juin 2013

 

Avec: Louise Markise, Delphine Bazalgette, Agnes Billemont, Jonathan Cohen, Caroline Commenoz, Claire Fontanille, Sylvie Mortier, Valery Valere, Caroline Wagner.Light designer: Benjamin Pohl

 

 

En huis clos et dans un temps suspendu, une famille, très riche, s'éventre dans des silences assourdissants.

Les hommes de cette famille ont du pouvoir, beaucoup.

Les femmes sont bienveillantes, belles, et pleines d'amour. Même si elles ne savent pas l'exprimer

Dans un  quotidien banal ils imaginent le monde, en parlent, y pensent, le suivent...à la télé.

Chacun cherche sa vérité, cherche à combler un vide et chacun découvrira aux creux de profondes failles, l'indicible, le mystère et de sombres désirs.

L'ordinaire des douleurs familiales devient alors un gouffre onirique.--

 

Dans le texte « Au Monde » le réel et l’irréel se mêlent.

Chaque mouvement doit être sensible, spécifique et toute banalité devient à la fois spectaculaire et monstruosité.

Derrière des relations familiales obscures le monde professionnel apparaît. Les liens patrons et employés prolongent cet univers de « famille » et nous découvrons un véritable monde en miniature.

Dans ce quotidien présenté sans éclat et banal émerge un chaos de pulsions: l'introspection dans l'intimité familiale ou professionnelle met à jour les blessures de chacun.

Les secrets et mystères que le texte nous cache créent une atmosphère sombre et ténébreuse.

Nous nous efforçons dans ce travail de donner à voir l'intimité de chaque personnage en donnant corps à leurs blessures, leurs frustrations ou leurs secrets. Nous explorons la puissance des silences qui jonchent le texte par cette présence authentique du comédiens.

 

 

Die Kreation Au Monde ist das Ergebnis des wöchentlichen Workshops “Méthode de l‘acteur” – 2012.

Das Hauptaugenmerk des Workshop lag auf der nacharbeitung des Textes Au Monde von Joël Pommerat.

Hinter verschlossenen Türen und in einer stehenden Zeit, tötet sich eine sehr reiche Familie in ohrenbetäubender Stille. Im Alltag dieser Familie taucht ein Chaos von Regungen auf: jeder sucht nach seiner Wahrheit und jeder versucht ein Lücke zu füllen.

Der alltägliche Familienschmerzen ist ein albtraumartiger Abgrund. Während des Workshops hat sich die Gruppe darauf konzentriert, die Intimität von jedem Protagonisten sichtbar werden zu lassen. Es wurden die Wunden, Frustrationen bzw. ihre Geheimnisse der Familie Gestalt gegeben.

In diesem Werk mischen sich das Reale und das Irreale.

Die Teilnehmer haben sich dafür auf die Macht der Stille, die dem Text innne wohnt und auf die Besonderheit und Feinfühligkeit jeder Bewe- gungen konzentriert, um die Stumpf- sinnigkeit dieser Familie gleich- zeitig eindrucksvoll und unerhört zu machen. 

©Christophe Neel